Vers de nouveaux horizons

Poursuivons notre récit là où nous l’avions achevé, quelque part en Mer Ionienne entre la Grèce et l’Italie. 48 heures de navigation qui auront été marqués par du vent, enfin, mais aussi un accueil par la douane italienne à une quarantaine de milles de l’Italie à 3 heures du mat et croyez le ou pas mais lorsque vous vous faites réveiller par des projecteurs en pleine figure et en pleine mer ça fait tout drôle.

Nous profitons de notre première escale italienne pour bien nous reposer dans la petite station de Roccela Ionnica en Calabre. Nous testerons aussi la pizza aux mètres, les 2 m de pizza à 4 auront raison de nous :o)

Nous pensons déjà très fort à cette date butoir du 7 août à Palerme où un avion attend une partie de l’équipage. Alors, il nous faut avancer un peu plus vite. Une nouvelle nuit pour atteindre le détroit de Messine, puis une petite halte au mouillage de Milazzo. Ça y est, désormais il ne nous reste plus que 80 milles à parcourir pour Palerme et une semaine à nous poser tranquille. La décision est prise nous mettons le cap sur les Iles Eoliennes et Vulcano. Là encore des souvenirs resurgissent, nous avions fait l’ascension du volcan l’an dernier. Nous disposons de trois jours de mouillage pour profiter de nos journées. Au programme ; le snorkeling, les sauts de falaise, le foot sur la plage, les randonnées et le petit cappuccino du midi. On adore !! Dernière rencontre aussi, Ivelyne et Marcel partis d’Arzal comme nous et qui après une transat semblent vouloir poser leurs valises en Grèce… Quelle bonne idée !

Samedi 4 aout, 15h00 il est temps de partir pour Palerme. Dernière navigation de nuit tous les 4, la musique à bord fait rage on chante, on danse même un madison, on profite de ces derniers instants de nav’ à 4.

Nous voici à Palerme, la ville est sympa, après une bonne lessive, un bon avitaillement, on découvre cette ville qui bouillonne. Mais je parle, je parle et Thibault et Baptiste voulaient coucher quelques mots sur le journal de bord avant de quitter « définitivement » Stélie.

Thibault le 3/08/2018 à Vulcano

P1170237

Six ans après les Baléares, nous voila en Méditerranée. Au moment où je vous écris je suis à Vulcano, il reste 5 jours avant notre vol à Palerme. Mes émotions remontent de plus en plus.

Depuis 6 ans, nous partons sur Stélie et nous avons fais 3 ans en Océan atlantique et 3 ans en Mer Méditerranée, de bons souvenirs resteront dans nous et d’autres dans Stélie.

Stélie a 15 ans et avec baptiste ça nous fait bizarre de voir nos grands parents prendre la décision de le vendre alors que papi et mamie ont mis 7 ans à le construire.

Avec le bateau nous avons fait un voyage de 6 mois en Méditerranée et nous sommes allés dans 5 pays différents à commencer par L’Espagne puis L’Algérie après La France puis L’Italie et la Grèce. Et voila qu’aujourd’hui papa et un ami, Tof, vont remonter le bateau jusqu’à Marseille.

Baptiste, le 06/08/2018 à Palerme

P1170002

Ca y est nos dernières vacances sur Stélie se terminent. Cela nous fait bizarre, nous avons vécu tellement de choses avec ce bateau qu’il est difficile d’imaginer que l’on va s’en séparer. J’espère qu’un jour, il quittera port Saint-Louis du Rhône avec à son bord une famille plein de rêves de voyage et qui aura le courage de se lancer.

D’ailleurs, ce bateau m’a donné le gout du voyage et j’aimerais un jour faire découvrir à mes enfants ce que mes parents nous ont montré. Pas seulement, en Méditerranée mais aussi sur les côtes bretonnes car elles méritent d’être vues.

Avant notre départ, pour l’aéroport on continue d’en profiter comme on l’a toujours fait.

 


 

6 réponses à “Vers de nouveaux horizons

  1. soyez pas triste mes petits , ce que vous avez vécu restera gravé a jamais dans votre tête et dans votre coeur.
    il vous restera les levées du soleil ,le cliquetis de la chaine au départ des mouillage ,le bruit du vent ,le claquement des voiles ,le clapot qui cogne contre le bordé, les dauphins qui font les malins avec l’étrave ,l’arrivée au mouillage, la libération de la chaine et son bruit infernale et……le calme.. le calme…le calme…le roulement délicat de stelie sur son ancre ,le coca avec maman et papa ,les plongeons ,les couchers du soleil ….. non mes chéris ne soyez pas triste je suis très fier de vous ,vous avez su redonner une deuxième vie à stelie et grâce à vous j’ai pu voyager à nouveau encore merci….. papi

    Aimé par 1 personne

  2. Vous avez vécu des choses formidables qui vous ont changé, qui font que vous êtes tels que vous êtes et ces souvenirs vous porteront tout le temps.
    Baptiste,Thibault ne soyez pas tristes !. Connaissant vos parents, je suis sûre que les aventures vont continuer…autrement.
    Bisous à vous 4

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour ces belles photos accompagnées de belles « plumes ».
    J’ai effectivement eu la chance de voir Roger construire Stelie alors que beaucoup se demandaient s’il irait au bout de ses rêves ! Que d’aventures depuis dans la famille Martinez et leurs amis qui en ont profité !! Respect !
    Je suis sûr que vous allez continuer les aventures et autres découvertes différemment !
    On vous embrasse de Saigon !

    Aimé par 1 personne

  4. A mí también me da pena que se venda el barco pues lo vi nacer en el jardín de Roger y Cristine. Aunque lo imñortante son el gran número de recuerdos y vivencias que habéis tenido con él. Buen viaje de regreso a toda la familia Martínez. Un abrazo muy fuerte.

    Aimé par 1 personne

  5. Jean Yves et moi (les MAZE) , on comprend votre tristesse de finir cette belle épopée et, bien que nous n’ayons ni l’âme d’aventuriers et encore moins de navigateurs (j’ai le mal de mer sur un ponton) nous avons toujours suivi vos voyages. Nous avons vu la « coque » dans le jardin à Savennières puis la mise à l’eau à Arzal, c’était déjà une aventure…… Les garçons, c’est une « leçon » de vie qui vaut sûrement de nombreux cours d’histoire , de géo, de langues, de philo ,….dont vous avez bénéficié grâce à vos parents et grands parents. Et adultes, cela restera. Merci pour ces magnifiques photos. Bravo à toute la famille. Bises Françoise

    J'aime

Laisser un petit mot à l'équipage du Stélie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s