Hasta luego, España

Nous avons quitté Cabrera il y a une semaine, direction la côte ouest de Majorque puis Minorque. Nous sommes un peu en stand by : depuis que nous sommes à Minorque la météo n’a pas été vraiment au rendez-vous (3 jours de pluie) et nous attendons la bonne météo pour partir sur la Corse.

Heureusement, le soleil pointe à nouveau son nez. Le 24 mars c’était l’anniversaire de Stéphan (ah, j’en entends qui se disent qu’ils ont oublié !!) et cela faisait déjà un mois que nous avions commencé notre aventure. Le temps pour nous de faire un petit bilan : nous nous sommes facilement adaptés à la vie de « marins voyageurs », à la vie sans horaire : quel bonheur de vivre sans réveil ! Nos journées sont malgré tout rythmées par les leçons du matin. Il faut gérer le ravitaillement à chaque fois que nous sommes au port : les courses (il faut les nourrir les deux ados !!), refaire les pleins d’eau. Après, nous pouvons passer 3-4 jours dans un mouillage en autonomie. Les plages quasi désertes, c’est le calme loin de l’agitation de l’été. Nous avons toute la place pour jouer au molky. Nous allons à l’eau avec des combis mais les premières plongées sont chouettes. Les eaux des Baléares sont tellement jolies, quel dommage que les côtes ne soient pas sauvegardées et soient si construites.

On ne vous cache pas que parfois c’est un peu dur pour les garçons, les copains leur manquent !! Enfin, une petite visio et tout rentre dans l’ordre. Baptiste a d’ailleurs eu le privilège d’échanger avec sa classe de 4ème pendant un petit quart d’heure. Pleins de questions ont fusé. Un moment très sympa et un grand merci à M Betant (prof de techno) pour sa disponibilité.

Et maintenant cap au 90

P1110696

Départ demain, mercredi pour la Corse 240 milles à parcourir à 4 nœuds de moyenne cela va faire quelques 60 heures de navigations. En mer, les nuits sont fraiches, très fraiches et la veste, le pantalon de quart et le bonnet sont de sortie. Dans la journée, lorsque les conditions sont clémentes on arrive à s’occuper, jeux de société (les enfants adorent « le kilo de merde » et Yam). Tib a profité des temps de traversée pour apprendre à jouer aux échecs.

Nous avons hâte de découvrir la Corse, la Sardaigne et l’Italie que nous ne connaissons pas du tout.

5 réponses à “Hasta luego, España

  1. Quelle chance ! La Corse est probablement le plus bel endroit que je connaisse … vous allez vous régaler à Calvi, Bonifacio ou les plages de santa Giulia ou Palombaggia ! Sans parler de la gastronomie, La qualité de l’accueil et les ballades si vous pouvez aller un peu dans les terres tâter une partie de gr 20’ou d’un mare a mare ! Vivement les photos !

    Aimé par 1 personne

  2. Ravie de vous savoir en forme.
    La Méditerranée limpide, les plages désertes, les jeux avec les garçons : profitez !
    Bisous

    J'aime

  3. Sympa votre petite description de votre quotidien. On imagine un peu plus votre vie à bord.
    Le 24 on avait essayé un skype mais ça n’a pas marché.
    Profitez bien de la Corse, ça doit être magnifique. On vous embrasse
    Nous on prépare notre départ au ski, avons hâte😊
    Les pinouilles

    J'aime

Laisser un petit mot à l'équipage du Stélie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s