Rome et le casse tête italien

Après plusieurs jours à profiter de la solitude des mouillages Corse et des Maddalena, nous posons nos valises à Ostia, banlieue de Rome à une vingtaine de kilomètres de la capitale. Il faut alors trouver un port. Nous tentons de remonter le long du Tibre mais les tarifs prohibitifs pratiqués et deux échouages auront raison de notre entêtement. Le Porto Turistico di Roma situé à l’embouchure du Tibre sera notre port d’attache pour les prochains jours et s’avérera un excellent compromis pour visiter Rome et refaire les pleins. Et alors, location de voiture ou transport en commun ? En fouillant Mister google map, nous tombons sur Christina et Fabrizio, vendeurs en assurance. Rien à voir me direz vous ??? Sauf que le premier contact est chaleureux et je ne peux m’empêcher de remarquer cette photo de Fabrizio à la barre d’un voilier. La discussion est engagée. Un coup de fil à un ami et un échange sur Tabarly plus tard nous voici en possession d’une Fiat Panda toute neuve pour un prix défiant toute concurrence. Grazie mille !!! Nous allons pouvoir faire nos courses et visiter Rome avec tout le confort que cela représente.

Le tuyau d’Alain, notre Corse, était bon. Le long du Tibre, les places pour stationner ne sont pas un problème. Baptiste et Thibault vont bientôt replonger plus de 2000 ans en arrière au cœur des forums romains, du Colisée et du Panthéon. Malgré la foule, week end de Pâques oblige, l’émerveillement est total lorsque nous visiterons les différents monuments. Nous poursuivrons en direction de la Fontaine de Trévi et de la Villa Borghès, avant de finir dans un resto de Pasta, un autre rêve accompli pour Thibault. Après avoir marché plus de 20 km, il est temps de rentrer sur Stélie, nous recommencerons le lendemain avec en point d’orgue le Vatican.

Voila déjà plus de 5 jours à Rome, il est maintenant temps pour Stélie de reprendre la mer en direction de Naples.

L’ile de Ponza sera une première étape. Navigation de nuit dans 15 à 25 nœuds de vent au portant dans une mer inconfortable, mais une partie de l’équipage dort et avec Laurence on assure le reste. L’énergie à bord nous fera un peu défaut au petit matin nous obligeant à désengager le pilote et à barrer sur les quelques milles restant.

Le mouillage de la cala Inferno est de toute beauté et confortable. Il nous permettra de bien nous reposer et de glaner les informations sur Ponza, surtout sur les tarifs du port un peu à la tête du client. En négociant pas mal on arrive à 40€ la nuit puis en négociant à coup de bouteille de Bordeaux (2€ la bouteille mais chut on en a plein la cale) on parviendra à se mettre au quai gratos !!

Nous faisons la connaissance de Marea (une américaine qui sillonne l’europe en solitaire pour 6 mois) et surtout de Koboloi, un bateau parti de Toulon depuis 15 jours. Nous partageons depuis quelques jours maintenant nos différentes escales avec Magali et Thomas, et leurs enfants (Solenn, Mailleul et Malo) pour le plus grand bonheur de Baptiste et Thibaut. Enfin des copains avec qui échanger ! Pour conclure, on reviendra sur cette petite anecdote quand dans la nuit du 20 au 21 avril sur le quai de Ventotene, le vent s’est mis à rentrer fort (35 nœuds), projetant à 3 heures du matin la queue de mallet de Stélie contre le quai. Habillage en urgence et reprise de la pendille pas très confortable. Plus de peur que de mal, dans ces cas on est content d’avoir un bateau en acier. Pour info, la météo prévoyait une 15zaine de nœud mais un petit vieux italien nous avait baragouiner quelque chose comme « molto vento… » , il faut toujours écouter la voix de la sagesse.

11 réponses à “Rome et le casse tête italien

  1. Merci pour ces superbes photos ! Magnifique ! Beau soleil mais la mer semble fraîche ? Nous revenons de New York cette semaine, et ça nous fait un peu penser à notre soirée dans little Italy 😎, ENJOY ! 😍

    J'aime

  2. De très belles photos, de superbes spots, et que d’aventures !!! On rentre des baléares et on a été secoués cette nuit, un peu vous (18/22 noeuds, creux de 1/2 m, (Manon a fait son premier quart cette nuit, quand le vent s’est calmé biensûr) et sommes arrivés à arenys avec 17 noeuds (prévus 5 sur les gribs).. Halalaà, la méditérannée ce n’est pas l’océan, n’est-ce pas les amis, mais quelle superbe expérience vous vivez là !! On vous embrasse fort et pensons fort à vous tous.
    Hâte de suivre vos aventures,
    bisous la famille, de nous 3
    Tony, Manon et Sandy

    Aimé par 1 personne

    • Hello Manon, content de vous lire et de voir que vous commencez à profiter des Baléares!! Ne tardez pas trop juillet approche à grand bientot il sera trop tard. En espérant que vos soucis d’enrouleur soit de l’histoire ancienne!! La bise à vous 2

      J'aime

    • Salut lio, merci pour vos petits posts, sur fb et le site… la suite c’est donc Naples, le vesuve et Pompéi puis la côte amafiltaine puis cap au sud pour les îles liparis, nous avons hâte d’y être pour pouvoir ouvrir votre bouteille 😜

      J'aime

  3. Votre voyage continu avec son lot de photos magnifiques, de rencontres qui vous mettent du baume au cœur, des petits désagréments qui vous font dire que le bateau n’est pas toujours une partie de plaisir, et enfin beaucoup de débrouillardises (réf: aux bouteilles de Bordeaux ) qui vous font faire quelques petites économies. À travers vous nous revenons quelques années en arrière, et cela nous fait du bien!! À bientôt de vous lire bisous.

    Aimé par 1 personne

  4. dit donc Albert qu’est-ce que je t’avais dit …hein??…. fallait cartonner!!
    t’as plus qu’à garder les bouteilles vides , les remplirent avec une piquette et un fond de verre de chianti et tu va voir ça fera l’affaire ….enfin presque !!!

    J'aime

Laisser un petit mot à l'équipage du Stélie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s