… Et Koboloï s’en est allé

Après Amorgos, nous reprenons notre route vers l’est. Pour atteindre la destination de Samos, nous changeons de rythme et nous décidons de faire de petites navigations en longeant la Turquie. Nos copains de Koboloi nous avaient dit : « Amorgos sera notre destination la plus à l’est ». Il n’aura pas fallu longtemps pour les convaincre de venir avec nous jusqu’à Samos. La chaleur est arrivée et nous mettons en application la définition du mot « farniente » : baignade, plongée, sieste et lecture….

Nous tentons des sorties le soir toujours sous les 35 degrés quand même. Stéphan reste vigilant et surveille la météo et nous trouvons des mouillages bien abrités. Le meltem est annoncé, il est temps de se mettre à l’abri à Pythagorio sur Samos. Nous venons de passer 10 jours au calme des mouillages et nous nous retrouvons en plein milieu de la ville sur le quai des bars et restaurants. Fini la tranquillité ! Les parents apprécient les petites ruelles tranquilles et les enfants ont leur indépendance. Le soir, ils ont l’autorisation d’aller chercher les gyros pita (kebab grec) et de se balader dans les rues. La ville est idéale pour une activité « course d’orientation ». Stéphan et Thomas arpentent les rues et mettent en place les balises et les énigmes à trouver. Voilà comment occuper des enfants de 7 à 14 ans pendant presque 3 heures. Ils connaissent maintenant tous les recoins de la ville.

Nous sommes sur l’île de Pythagore : parfait pour réviser le programme de 4eme et le fameux théorème !! Nous ne manquons pas l’excursion dans les montagnes pour rejoindre la grotte de Pythagore : joli panorama sur l’île et la mer Egée. Le lendemain, session kite pour Stéphan sur les plages du nord de l’île en plein meltem.

La pointe Est de Samos est à 1,5 km des côtes turques, nous apercevons même le drapeau turc. Mais nous n’avons pas assez de temps pour vraiment en profiter. Alors, nous nous contenterons de la vue sur les montagnes.

Au bout de 5 jours, il est temps de repartir. Les jours passent, il faut maintenant remettre cap vers l’ouest. Petit pincement au cœur, c’est le signal du retour. Après plusieurs changements, l’itinéraire se fera en fonction de la météo et des vents portants. Le meltem a faibli. La décision est prise d’aller sur l’île de Fourni. Baptiste et Thibault tiendront bien la barre malgré les 25 nœuds de vent et les pointes entre 6 et 7 nœuds de Stélie. L’arrivée musclée sur Fourni nous rappelle qu’ici il faut toujours être vigilant et prendre en compte les effets venturi du relief. En tous cas, tous les équipiers se sont bien aguerris et assurent quelles que soient les conditions météo.

Nous quittons Koboloi après presque 2 mois et demi ensemble. Pour eux c’est le retour vers Toulon. Un beau bout de chemin partagé et pleins de souvenirs.

Pour nous, la prochaine étape devrait être Mikonos.

12 réponses à “… Et Koboloï s’en est allé

  1. salut!
    Je vois que c’est bientôt le retour.
    J’espère que vous allez bien profiter de vos belles journées en Méditerranée.
    Les cours sont terminés et je suis bien contente d’être en vacances!
    Pas de rentrée a Cordemais l’année prochaine pour moi car un déménagement à la Rochelle s’annonce pour nous!
    Bon vent à vous quatre!

    Rose

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour à tte la famille,
      Et quelle déception de te voir partir du college Rose 😢, ce sont les collègues de La Rochelle qui vont être contents. Tu vas nous manquer à la rentrée, c’est sûre . Passe le bonjour à tout la famille tu dis à papa que la pêche à la traîne n’a rien donné depuis le début du voyage malgré les différents conseils pris ca et la. Tant pis
      Bonnes vacances à tous les 4 profitez et n’hésitez pas à venir nous faire coucou lorsque vous repasserez sur Nantes.

      J'aime

  2. À l’attention de Thib.. En ce qui concerne le robinet !! Avec papi nous avons longuement réfléchis sur l’incident du robinet (cabinet de toilette). Depuis longtemps maintenant papi (l’ancien skipper) a fait maintes recommandations à Stephan le (nouveau skipper) de Stelie 4 en l’ayant briefer entre autre sur le fait que chaque pompe était équipé d’un robinet d’arrêt afin de prévenir la perte d’eau en cas de gite !! Nous appelons cela la mémoire sélective. Conséquence et conclusion: la pinoche dans le robinet ayant gonflée, toi Thibault adorable et adoré tu as cassé le robinet en voulant retirer la fameuse pinoche est-ce toi le responsable ? Non, mais alors qui ? Telle est la question.

    Aimé par 1 personne

  3. Revenons au cœur de votre voyage en laissant de côté les petits aléas domestiques. La course d’orientation est superbe, les enfants sont à fond dans leur trip et cela fait plaisir à voir ! Bravo pour cette indépendance aux enfants. Bien sûr la séparation d’avec Koboloi à due être émouvante, nous voyons à travers vos photos et vidéos la convivialité entre vos deux familles, nous espérons que dans l’attente de les retrouver, d’autres viendront jalonner la fin de votre voyage ! Nous avons comme l’impression que votre allure s’accélère? seriez- vous pressés de rentrer? Pour notre part, nous vous attendons toujours avec la même impatience. Bises à vous quatre

    Aimé par 1 personne

Laisser un petit mot à l'équipage du Stélie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s